Quelles opportunités entrepreneuriales post-confinement ?

Quelles opportunités entrepreneuriales post-confinement ?
Temps de lecture : 3 minutes

 

La mise en place du confinement, en riposte à la crise sanitaire engendrée par le covid-19, a fait voler en éclats de nombreux projets d’entrepreneurs. Un choc violent qui a complètement bouleversé nos habitudes. Cependant, de nombreuses opportunités post-confinement sont à saisir par les entrepreneurs, leur permettant de rebondir en tirant leur épingle du jeu.


1. Le plan de financement post-confinement

De nombreux gouvernements ont pour projet d’initier l’amorçage des stratégies de relance du train économique après la crise sanitaire du covid-19. Ce plan de financement a pour but de redresser l’économie en misant sur des investissements pertinents et plus rentables, dont le climat et le développement durable en sont les leviers clés.

Ce sont à peu près 7 milliards d’euros au total qui seront disponibles pour en générer plus du double en supplément par an, suivant le plan de relance. Des données suffisamment convaincantes qui constituent une opportunité pour le secteur de l’entrepreneuriat. Le climat dans la phase post-confinement est une base pour répondre de manière efficace aux exigences de résilience collective et de dynamique économique.

 

 

2. La digitalisation des commerces et des services de proximité

Le confinement a permis d’observer les stratégies et les mesures originales d’adaptation adoptées dans différents secteurs économiques. Ainsi, le e-commerce a explosé de manière considérable, notamment sur des leviers tels que les denrées alimentaires, les nettoyants pour maison et la livraison des médicaments à domicile.

Les gens préfèrent désormais éviter les lieux où il y a du monde, optant de plus en plus pour les offres en ligne capables d’effectuer des livraisons à domicile. En d’autres termes, depuis le début du confinement, Internet renforce la rentabilité globale des commerces et services de proximité. Il en sera de même durant la période post-confinement, car les habitudes et les comportements ont profondément changé.

C’est pourquoi les détaillants et les commerces de proximité ont débuté une accélération de leur processus de digitalisation, s’armant ainsi pour répondre à la demande grandissante. Ceci est également valable pour les pharmacies en ligne, étant donné que seules 661 officines, parmi les 23 000 pharmacies présentes en France, sont agréées par l’État pour vendre les médicaments en ligne. Autant de raisons qui font de la digitalisation des commerces et des services de proximité une opportunité intéressante à saisir après le confinement.

 

 

3. La création de contenus en ligne

La crise sanitaire du covid-19 a mis en avant le digital-first. Les mesures de confinement et de distanciation sociale ont permis à beaucoup d’entreprises de se réinventer. En effet, la plupart des entreprises qui résistaient encore à l’adoption du digital ont désormais compris son importance capitale dans la survie et la continuité de leurs activités.

Les services publics se mettent aussi à la digitalisation, visant précisément à l’accès gratuit et libre aux données publiques. Une réforme qui se met très bien en phase avec la loi République de 2016, qui prodigue l’obligation qu’ont les collectivités ayant plus de 3 500 habitants et 50 agents, de publier les données publiques.

Cette transformation numérique comprend entre autres la multiplication des contenus vidéos, des documents en ligne, le développement d’applications e-gouvernement, etc. Une véritable source précieuse de données à traiter et analyser pour produire des contenus intéressants, utiles et rentables. C’est une opportunité post-confinement qui peut être saisie à travers la mise sur pied de blogs ou encore d’agences de rédaction web.

 

 

4. Le développement des plateformes digitales de personnel médical à la demande

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19, les services de réanimation sont très sollicités. L’expansion rapide des dégâts humains est si importante que ce service médical s’est vite fait déborder. De plus, les gens sont effrayés à l’idée de se retrouver dans le même hôpital avec des patients atteints de covid-19. Ainsi, beaucoup optent pour la télémédecine, limitant ainsi leurs déplacements et les risques de contamination.

Après le confinement, le domaine médical en général et les services de réanimation en particulier vont manquer cruellement de personnels soignants (notamment des aide-soignantes et des postes d’infirmiers). Dans les EHPAD, sont recherchés plus de 3 000 personnels de santé (kinésithérapeutes, assistantes sociales, aides médico-psychologiques, psychomotriciens, etc.) dans toute la France. Ceux-ci sont également sollicités pour s’occuper des particuliers ayant des problèmes de santé. Ainsi, des élèves infirmiers ont même été appelés en renfort avec une somme de 18 millions d’euros débloquée par l’État pour assurer leur rémunération. C’est dire combien le besoin est présent et pressant.

Le développement d’une plateforme de personnel médical à la demande après le confinement permettra de répondre efficacement à deux challenges. Dans un premier temps, il faudra fournir un répertoire de professionnels de santé disponibles pour compléter les effectifs des services de réanimation. Ensuite, il s’agira de mettre à la disposition des particuliers une offre de santé qui leur permettra de se faire consulter et soigner à la demande.

 

Autant d’opportunités qui vont vous permettre, startups et jeunes entrepreneurs, de garder espoir et de poursuivre votre marche vers le succès une fois le confinement terminé.

 

💡  Demandez le statut d’étudiant entrepreneur ici, et faites vous accompagner dans votre création d’entreprise.

 

 

 

Cliquez pour évaluer cet article
[Total: 1 Average: 5]

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*