Témoignage de Yahya sur la journée de lancement.

Témoignage de Yahya sur la journée de lancement.
Temps de lecture : 2 minutes

Yahya, étudiant entrepreneur Wenovia, revient sur la journée de lancement du PEPITE Vallée de Seine

Découvrez son témoignage:

“Cette journée a été très bénéfique, tant sur le plan professionnel que personnel. J’ai pu échanger pour la première fois avec des membres du PEPITE Vallée de Seine, mais aussi avec des étudiants rattachés à d’autres PEPITE.

La présentation effectuée par Jeremy à propos du Lean CANVAS m’a aidé à recadrer et à synthétiser les éléments en rapport avec mon projet. En effet, j’ai pensé à plusieurs éléments, mais de pouvoir les regrouper pour avoir une vision globale m’a permis de me remettre en question, notamment identifier mes Early Adopter de manière plus précise.

Par la suite, nous avons pu présenter nos CANVAS à d’autres étudiants. Les retours ont été très bénéfiques, j’ai pu calibrer certains éléments, avoir des avis extérieurs de potentiels futurs utilisateurs. Mis à part mon propre projet, j’ai pu découvrir beaucoup d’autres projets plus intéressants les uns que les autres.

Pour les autres activités organisées, je dirais que c’était une grande source d’inspiration, voir des projets qui ont abouti à une solution, voir les lauréats de l’année précédente recevoir leur diplôme, voir la remise des prix aux différentes équipes.

Pour finir je dirais que cette journée était une expérience humaine très intéressante car elle m’a permis d’élargir mon réseau, de faire connaissance, de partager et de me former, le tout dans un environnement convivial.

Concernant mon projet, je suis parti de plusieurs constats :

  • La génération Z, ne sait plus rien faire de ces mains. Effectuer des travaux qui semblent être basiques pour les générations précédentes (poser du carrelage, peindre un mur chez soi, cuisiner, changer les freins de sa voiture, etc.) sont des tâches impossibles à effectuer pour les nouvelles générations.
  • L’orientation scolaire est un réel problème de nos jours, le nombre de personnes qui se réoriente, qui recommencent leurs études à des niveau BAC+4, est conséquent.
  • Le nombre de personne heureuses au travail est très faible (25% selon l’INSEE).
  • Etc.

C’est dans ce cadre que j’ai eu l’idée de créer une plateforme de coaching entre particuliers. Cette plateforme serait divisée en plusieurs catégories (travaux manuels, carrière professionnelle, orientation, etc.), on pourrait y accéder en tant que formateur ou apprenti. Les formateurs publient leur annonce et proposent d’apprendre/renseigner/guider, ils saisissent les informations propres à leur formation, la date le lieu, et le prix proposé. De l’autre côté les apprentis entrent sur la plateforme internet, saisissent leur recherche et tombent sur les annonces des différents formateurs. Ces derniers décident de s’inscrire à telle ou telle formation. C’est ainsi que les particuliers deviennent plus indépendants et ont le choix de faire appel à une entreprise et payer le prix fort ou faire appel à un autre particulier pour apprendre à effectuer la tâche dont ils ont besoin”.

Yahya, étudiant entrepreneur.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total: 0 Average: 0]

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*